Les premières images du futur centre régional d’arts martiaux de Verquin

Le cabinet d’architectes Chabanne, spécialisé dans le sport, a été retenu par Artois Comm pour concrétiser le projet du centre régional des arts martiaux à Verquin

Le grand vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Aren’ice, qui sera livrée en novembre à Cergy Pontoise, ou encore la future Aréna à Dunkerque, c’est Chabanne. La quatrième agence d’architecture nationale est lauréate du projet du centre régional des arts martiaux (Cram) à Verquin, porté par Artois Comm. « Dès qu’on voit un projet aussi ambitieux, on veut être présent, par notre expertise et nos tripes, qu’on met tous les jours dans notre travail », explique Nicolas Chabanne, le président du cabinet d’architectes éponyme.

Il a répondu au concours début 2015, pour remettre son projet avant l’été 2015, et passer devant le jury de concours au printemps dernier. « La première réunion de travail a eu lieu mardi 5 juillet », indique le lauréat, qui est le mandataire sur ce dossier.

Un effet théâtral

Le Cram, c’est une enveloppe de 12,7 millions d’euros, une surface totale de 7 000 m2, une très grande salle de 2 800 m2 sans poteaux pouvant accueillir 12 tatamis. Tout autour, 2 500 places de gradin, pour voir les combats au plus près.

L’idée est de monter tout doucement en haut et « avoir un point de vue qui donne un effet théâtral. On découvre tous les combats en même temps et une très belle perspective sur la salle », détaille l’architecte.

L’architecture a été travaillée en forme de ruban pour la toiture, ce qui « donne un côté dynamique et enveloppant, comme une ceinture » et une impression de légèreté. La grande salle a été conçue pour qu’il y ait un puits de lumière naturelle. « Nous utilisons des panneaux de verre translucide pour qu’il n’y ait pas d’effet d’ombre pour les combattants. »

Tous les flux étudiés

Le projet très fonctionnel a pensé à tous les flux, aussi bien pour le public que les VIP et les combattants. « Nous sommes à l’échelle d’un équipement national. Demain, Verquin pourra organiser de grandes compétitions nationales et même internationales. »

Le Cram d’Artois Comm sera l’une des plus grandes salles de France dédiée aux arts martiaux. Le seul équivalent, à Paris, est actuellement fermé à cause de problèmes sur la structure en bois. « Nous avons justement choisi une structure métallique, pour la pérennité et ne pas avoir de souci de charpente », souligne le professionnel.

Les travaux devraient démarrer mi-2017 pour une livraison prévue à l’été 2019.

Accessibilité