Une très bonne nouvelle pour le Béthunois. Eiffage va rénover son site historique de Verquin pour en faire le siège d’Eiffage énergie transport et distribution. Première pierre le 2 décembre. Un investissement de 10 millions d’euros qui va s’accompagner de la création d’une centaine d’emplois supplémentaires d’ici cinq ans.

10 millions d’investissement

9,5 millions seront consacrés à des travaux de requalification et de modernisation du site de Verquin. Un bâtiment centenaire, qui abritait les machines et les ateliers des fosses 8 et 8 bis de l’ancien carreau de mine de Verquin, sera entièrement réhabilité. 3 000 m2 de bureaux y seront créés et 3 000 m2 d’un bâtiment des années 1980 regroupant diverses activités régionales seront remis à neuf.

Ces bâtiments rénovés s’ajouteront aux 16 000 m2 des bureaux, ateliers et magasins existants sur ce site de 90 000 m2. Enfin, 500 000 € sont prévus pour les voiries et les réseaux divers.

Pourquoi Verquin ?

Verquin était le siège social mondial de Norelec, un des piliers historiques d’Eiffage. Eiffage énergie conforte ainsi son ancrage dans la région. Il emploie 700 personnes à Verquin, dont 400 sur le site et 300 sur chantiers qui dépendent de cinq filiales : Eiffage énergie transport et distribution, Eiffage énergie ferroviaire, Eiffage énergie systèmes ferroviaires, Eiffage énergie électronique, Eiffage énergie industrie Nord. À Verquin, on trouve aussi la direction des systèmes d’information du groupe et les collaborateurs d’Eiffage énergie gestion et développement.

Accessibilité